( 0 )

Un pays, des univers

Accueil  >  Un pays, des univers

Un pays, des univers

Pays des bastides

Le temps du renouveau

Le Moyen Âge fut une époque où la France était une sorte de puzzle en construction ; un ensemble de territoires que se disputaient, souvent par l’épée, les seigneurs de guerre. Chacun cherchait, pour agrandir sa zone d’influence et accroître son pouvoir à conquérir une province. C’est dans le sud du département que l’on trouve les bastides. Cette partie du pays voyait naître alors des villes neuves, carrefours économiques, dont certaines avaient même le privilège de battre leur propre monnaie.

Par leur architecture et leur organisation politique, le commerce des bastides était grandement favorisé pour attirer les populations rurales et assurer le peuplement et la prospérité des lieux. Dans la seconde moitié du XIIIe siècle, les rois d’Angleterre, maîtres de l’Aquitaine, bâtirent nombre de ces villes fortes. La plus caractéristique de ces bastides est Monpazier, fondée par Edouard 1er en 1284. A quelques kilomètres au sud, le donjon du XIIe siècle du château de Biron, dominant l’ensemble de la région, s’intègre harmonieusement aux corps de logis du XVe et à la chapelle du XVIe. A Saint-Avit-Sénieur, l’église fortifiée témoigne de l’âpreté de ces temps de conquête. Sur la vallée du Dropt, à Eymet, goûtez au charme nonchalant et à la sérénité d’une cité médiévale préservée.

Le village de Cadouin abrite une abbaye cistercienne ; son cloître est orné de sculptures du XVe siècle représentant des scènes bibliques mais, plus insolite encore, quelques scènes satiriques et même franchement rabelaisiennes. Et si le cheval reste la plus noble conquête de l’Homme, on sait que le plaisir de bien manger est un des privilèges du pays. A l’extrême sud du département, Villefranche-du-Périgord, lors de la saison des cèpes, fait de sa halle couverte le haut lieu des amateurs de champignons.