( 0 )

Un pays, des univers

Accueil  >  Un pays, des univers

Un pays, des univers

Le Périgord-Limousin

La croisée des chemins

C’est au Nord, à cheval sur le bassin aquitain et le socle cristallin du Massif Central que l’alliance entre la géographie et l’histoire est la plus éclatante. Au carrefour de la Charente, du Limousin et du Périgord, Nontron fut avant la révolution rattachée à la fois à l’intendant de Guyenne et au diocèse de Limoges. Unissant à nouveau notre département au sud de la Haute-Vienne, le Parc naturel régional Périgord-Limousin, met en valeur la richesse et la diversité de ce pays qu’on nomme le Périgord vert.

Busserolles, Saint-Estèphe ou Saint-Saud-Lacoussière des étangs ont été aménagés en espace de détente ; non loin de là, à Miallet, une digue fut construite pour alimenter, grâce à un réservoir artificiel, la Dronne en cas de sécheresse. Dans ce pays, l’empreinte des luttes pour le pouvoir reste visible ; la tour impressionnante de Piégut est le vestige d’une place forte assiégée par Richard Cœur de Lion. Le château de Jumilhac, datant de la fin du gothique, est une autre trace de la croisée des chemins qu’est le Nontronnais.

Les origines de la pantoufle charentaise se retrouvent à Varaignes et dans son atelier musée des tisserands. Les nombreuses forges attestent que dès le XVIe siècle cette région industrieuse fut l’un des premiers centres sidérurgiques du royaume de France. Le Couteau de Nontron, au manche de buis gravé, est un des fleurons de l’habileté minutieuse des artisans du Périgord-Limousin et sa réputation dépasse largement les frontières du département.

Dominée par un château à flanc de colline, Nontron offre aux promeneurs le Jardin des arts. Fidèle à son passé industriel et artisanal, la ville abrite le pôle des métiers d’art, sorte de conservatoire destiné à protéger et à transmettre cette tradition ancestrale du savoir-faire.